Les news

HEIG-VD | 08 déc. 2016

Les meilleures start-up de Suisse pour l’année 2016

Les meilleures start-up de Suisse pour l’année 2016
Plusieurs start-up du TOP100 sont issues de la HEIG-VD.

100 experts du monde de l’entreprise se sont penchés à nouveau sur les meilleures start-up de l’année 2016. Ce projet, initié en 2011 par l’IFJ – Institut für Jungunternehmen - et le bureau de journalistes Niedermann, a donné naissance à un classement des 100 meilleures start-up, désormais disponible sous la forme d’une brochure en allemand et en anglais.

Le top 100 donne un bel aperçu des projets entrepreneuriaux issus également des Hautes écoles et nés pour la plupart du programme de soutien de la CTI, des programmes de formation dispensés par Venturelab ou du coaching CTI Start-up.

La HEIG-VD est bien représentée dans le top 100 de l’année 2016, nous retrouvons Depsys Sàrl pour son projet GridEye et strong.codes SA, qui rentre dans ce prestigieux classement l’année même de sa création.

Comme NetGuardians et Sysmosoft, strong.codes SA est également issue de l’Institut des Technologies de l'Information et de la Communication de la HEIG-VD (IICT).

Fondée par Johan Wehrli, Dr. Pascal Junod, Julien Rinaldini et Laurent Balmelli, lauréate de la Bourse Start-Up en 2014, strong.codes SA s’occupe de sécurité de l’information. Elle a développé un produit innovant dont le but est de rendre la vie impossible aux pirates informatiques. Une version gratuite et open source de leur produit strong.protect, nommée Obfuscator-LLVM est disponible, pour obtenir plus d’informations sur ce produit, consulter le lien Github.

En juin 2016, strong.codes SA a signé un partenariat avec la Société Intelligent Software basée à Tokyo. Ses produits, réalisés en Suisse, seront distribués sous le label Fogos Pro StrongProtect.

www.startup.ch

http://www.strong-codes.ch