Quelques projets de l'institut ICT

Projet IoT6 – IPv6 et basse consommation pour l’Internet des Objets

Le projet IoT6 est un projet européen visant à exploiter le potentiel de la technologie IPv6 et des normes connexes (6LoWPAN, CORE, CoAP, etc.) ainsi qu’à combler les lacunes actuelles et la fragmentation de l’Internet des Objets (Internet of Things, IoT).

Plus d’infos

oit6


L'IICT à la pointe de la lutte contre le cancer de la prostate

L’Institut ICT, sélectionné par la société EDAP TMS Lyon, leader mondial dans le domaine du traitement du cancer de la prostate, a développé le cœur technologique de la Focal One : l’assistant robot pour la tumorectomie de la prostate. Une nouveauté mondiale qui a déjà permis de traiter les premiers patients avec succès.

Plus d’infos



H2B2VS, Hybrid Broadcast Broadband Video Services

Le but du projet européen consiste à explorer ce qu'il est possible de faire lorsque des récepteurs de télévision peuvent en même temps recevoir des flux d'informations via un canal de type "broadcast" et internet ("transmission hybride")...

Plus d’infos

h2b2vs


STRUCTURES face aux attaques électromagnétiques

Responsable du projet : Marcos Rubinstein
Pour maîtriser et contrer ces perturbations, le projet européen STRUCTURES a pour objectif de comprendre les vulnérabilités des infrastructures critiques face aux attaques électromagnétiques intentionnelles (Intentional Electromagnetic interference, également appelées terrorisme électromagnétique), mais aussi de concevoir un système de détection d'attaques électromagnétiques et de localisation de l'antenne attaquante et de proposer des mesures de protection contre de telles attaques.

Plus d'infos



Système de remontage automatique géré par l'acoustique du mouvement

Responsable du projet : Pascal Coeudevez
Jusqu'ici, dans le meilleur des cas, les remontoirs automatiques fonctionnaient grâce à une pré-programmation ou sur la base de données techniques fournies par la marque. Opal Créations (La Chaux-de-Fonds) vient de mettre au point un système d'écrin à remontage automatique. Cet écrin, doté d'un système baptisé « moteur oreille », a été réalisé en partenariat avec l'institut IICT de la HEIG-VD, qui s'est chargée de tout le développement électronique du système.

Il s'agit d'un « remontage à l'oreille » qui, à l'aide de son logiciel, analyse le son de la montre et définit le niveau de remontage du barillet. Ce système fonctionne avec n'importe quelle montre mécanique (automatique ou manuelle) et quasiment toutes les couronnes du marché (mêmes vissées). La montre est ainsi remontée en fonction de son besoin réel de remontage, et non en fonction d'un programme prédéfini.

Ces paramètres sont modifiables sur iPad, associé à l'écrin, ou même sur Smartphone. Cette technologie du « moteur oreille » devrait être bientôt transposable sur les écrins rotatifs classiques pour montre automatique, en y intégrant l'option de l'« oreille » dans le coussin sur lequel elle repose.

Contact : pascal.coeudevez@heig-vd.ch


SAVER, l’accès mobile aux données vitales pour les urgences

Responsable du projet: Prof. Markus Jaton
Le drame d’une patiente décédée au bout de cinq heures en salle d'attente au CHUV, sans avoir vu de médecin illustre la difficile pratique de la médecine dans un milieu aussi chaotique que celui d'un service d'urgences. Face à la déferlante d'information à connaître et à gérer, le médecin a besoin d'une assistance au lit du malade pour faire les bons choix.

Afin d’améliorer l’accessibilité aux données des patients en état de mobilité dans le cadre du service des urgences de grands hôpitaux universitaires, SAVER introduit des balises radiofréquences actives chez le patient,  ainsi que des smartphones faisant office de terminaux mobiles pour le personnel.
La reconnaissance automatique du patient, l’authentification forte et confortable en milieu médical, ainsi que la connexion sécurisée avec le système d’informations du CHUV sont garants de la cohérence des données des patients dans le cadre hospitalier. Le système est développé par la HEIG-VD  en collaboration avec le CHUV et HESAV.

http://useraware.iict.ch/fr/mobilite/saver/index.html
Contact : markus.jaton@heig-vd.ch


 

METAMIN,vers une meilleure exploitation des données dans le milieu médical

Responsable du projet: Dr Laura Elena Raileanu
Ces dernières années virent l’apparition de systèmes collaboratifs permettant de fédérer d’importants volumes de ressources provenant de sources diverses. Une partie significative et intéressante de ces ressources réside dans les résultats des analyses et des décisions effectuées par les utilisateurs de ces ressources. En raison de l'évolution du matériel, des technologies de communication et de la progression du traitement d’informations ainsi que de la baisse des coûts qui y sont liés, de plus en plus d’entreprises utilisent des systèmes d’informations de plus en plus complexes.

METAMIN (Metadata Mining) est un projet RCSO-TIC en collaboration avec les HES-SO de Vaud HEIG-VD et de Fribourg EIA-FR et le service des urgences du Centre hospitalier universitaire vaudois CHUV. Il a pour objectif le développement d’une plate-forme collaborative de gestion et d’analyse de métadonnées générées par un système lors de traitements effectués par des utilisateurs authentifiés. Cette plate-forme vise l’enrichissement, le partage et la validation des métadonnées afin de faciliter et d’améliorer la recherche d’informations dans un système donné. Pour ce faire, elle tire profit des techniques de data mining et d’analyse intelligente des métadonnées.

Appliqué au domaine médical, il permet l’analyse épidémiologique, l’optimisation des services hospitaliers et l’analyse des coûts des traitements. L’application mobile Android permet de faciliter la saisie des prestations médicales et d’augmenter la fiabilité de la facturation par l’intégration de la codification TARMED et par l’ajout des règles de facturations. Elle permet la saisie des prestations directement au chevet du patient ou lors du déplacement entre deux patients.

http://useraware.iict.ch/fr/data-mgmt/metamin/index.html
https://www.metamin.ch/

Contact : laura.raileanu@heig-vd.ch


 

MUCHACHA, l’auxiliaire incontournable des professionnels de la santé

Responsable du projet: Prof. Markus Jaton
Le domaine médical et paramédical utilise de nombreux utilitaires de calcul, arbres de décision ou autres protocoles de soins pour la détermination de divers paramètres à partir de mesures élémentaires. MUCHACHA est une plate-forme de développement d’applications mobiles née de la collaboration entre la HEIG-VD et HESAV. Elle  permet de développer des applications mobiles conçues pour les métiers de la santé.

La plate-forme MUCHACHA est un projet "ouvert", et tous les professionnels de la santé ayant des besoins en informatique mobile sont cordialement invités à proposer des contributions sous forme de définitions fonctionnelles permettant une implémentation ultérieure sur la plate-forme MUCHACHA. Cette plate-forme peut aussi servir de composant de base à des applications dédiées à une problématique bien précise, sortant éventuellement du monde du logiciel libre. On peut ainsi imaginer que des médecins (par exemple au CHUV) proposent de nouvelles fonctionnalités à implémenter sur MUCHACHA, et bénéficient ainsi de la plate-forme et des canaux de diffusion associés (et indirectement d'une certaine publicité pour leur institution).

http://useraware.iict.ch/fr/sante/muchacha/index.html
Contact : markus.jaton@heig-vd.ch


 

Swiss Parl - Application mobile du parlement

Responsable du projet : Prof. Daniel Rappo
L'application mobile officielle du Parlement suisse, disponible en 4 langues, pour IPhone, IPad et Android, permet d'obtenir des informations actualisées quotidiennement, au sujet des activités du Parlement, de ses memebres et de ses organes.

Avec la nouvelle version, l'utilisateur peut connaître l'état des délibérations sur un objet en accédant à la banque de données des objets parlementaires, avoir un aperçu des débats du Conseil national et du Conseil des Etats pendant les sessions au moyen des ordres du jour, ou encore consulter les biographies sommaires des députés.

Cette nouvelle application remplace «parlement.ch» qui sera prochainement retirée de l’App Store.

Contact : daniel.rappo@heig-vd.ch


Comment ne pas tirer sur les autres chasseurs ?

Responsable du projet : Prof. Patrick Favre
Améliorer la sécurité dans le domaine de la chasse par un système qui rend visible les personnes le portant sur elles ou sur le canon de leur fusil, tel est l'objectif de ce développement.

Les chasseurs sont les premiers concernés : ils sont plus de 6 millions en Europe à ce jour. Les statistiques montrent qu'ils consacrent en moyenne un à deux jours minimum par semaine à leur passion.

Le processus de détection de base du système est le suivant :

  • Le module chasseur émet régulièrement une requête "qui est là ?" dans son cône de directivité avec son antenne directive UHF;
  • Tout module promeneur présent dans le cône de tir répond "je suis là"via son antenne omnidirectionnelle UHF et active son récepteur VLF;
  • Le module chasseur émet une impulsion "chip" puissante en VLF. La durée de l'émission est courte pour des questions de consommation de puissance;
  • Le module promeneur mesure l'amplitude reçue et transmet l'information au module chasseur, qui calcule la distance au promeneur;
  • Si le promeneur est détecté à moins de 150 mètres, le module chasseur fait flasher son avertisseur, le principe étant le même entre chasseurs.

Contact : patrick.favre@heig-vd.ch


 

Contacter l'institut ICT  
Retour