Actualités

AddiPole, nouvelle structure de Reverse Engineering et Advanced manufacturing

13 juin 2017

La HEIG-VD, le CPNV et l'ETVJ se sont associés pour proposer une structure à la fois destinée aux entreprises et à la formation. Son nom ? AddiPole. Son objectif ? Réaliser des mandats industriels en s’appuyant sur les compétences et technologies de scanning 3D et d’additive manufacturing. La formation des apprentis et des ingénieurs sera aussi au cœur de son activité.

AddiPole est une nouvelle structure qui propose un service intégré unique en Suisse destiné à l’industrie sous forme de One Stop Shop (un guichet unique de formation et de sous-traitance intégrés). Elle offre l’ensemble des technologies et des compétences permettant de réaliser des composants et des systèmes fonctionnels et finis, prêts à l’usage par procédés additifs. A ces services sont associés des conseils stratégiques, financiers et marketing sur mesure pour réaliser le transfert de technologie dans les entreprises.

Pour les processus additifs, la conception des pièces est totalement différente de ce que l'on pouvait réaliser jusqu'ici. La conception et la fabrication des pièces est passée de la soustraction de matière à l'impression en trois dimensions, qui procède par ajout de matière, seulement là où elle est nécessaire.

Cette nouvelle façon de concevoir les pièces change la donne, à moindre coût. Le champ des possibles qui s'offre aux industriels est vaste : création de prototypes, conception de systèmes ingénieux pouvant être testés à l'échelle 1:1, possibilité de créer des outils uniques en sont quelques exemples. Les technologies de fabrications additives peuvent servir de nombreuses industries : santé, aéronautique ou encore la mécanique de précision (comme la mécanique d’art par exemple).

Les entreprises pourront dorénavant confier des mandats industriels ou de recherche appliquée à AddiPole.

Les équipements disponibles permettent la prise en charge d'un projet dès sa conception jusqu'à sa réalisation. Les mandats d'AddiPole s'arrêteront à la conception d'un prototype ou d'un exemplaire unique. Il n'est pas question de faire concurrence au marché en place en produisant des pièces en séries.

Divers procédés sont disponibles. Deux techniques d'impression de polymères et une technique d'impression métallique sont à disposition des formateurs et étudiants. Acquises en leasing, ces machines seront renouvelées de manière régulière pour être toujours à la pointe de la technologie disponible sur le marché.

AddiPole s’est construit avec une vision tournée vers les entreprises : ainsi Nicolas Court, Emmanuel Jaccard (Marcel Jaccard SA) ou encore Denis Flageollet (De Bethune) se sont déjà mêlés aux réflexions stratégiques.

AddiPole et ses partenaires, dont les instituts COMATEC et IIDE de la HEIG-VD, vont offrir à moyen terme toute la chaîne de formation, depuis la formation des apprentis, des techniciens ES, des ingénieurs HES ou EPF (propositions de thèses) jusqu’à la formation continue des professionnels, créant ainsi une chaîne complète de grande valeur pour l’industrie régionale.