Ingénierie et gestion industrielles (TIN)

Inscription

Bachelor of Science HES-SO
en Ingénierie et gestion industrielles

Description générale

Unique en Suisse, cette nouvelle formation, issue de l’ancienne « Ingénierie de Gestion » et élaborée en collaboration avec HE-Arc, permet d’acquérir des connaissances et les savoir-faire techniques, organisationnels, économiques,
managériaux et relationnels.

Cette poly-compétence destine le-la diplômé-e à occuper des postes d’ingénieur-e-s et d’encadrement dans les secteurs industriels de l’ingénierie et du management de la production, des méthodes, de la qualité, de la sécurité, de l’environnement, de l’amélioration continue, de la supply chain, des achats techniques ou de la maintenance.

 

Défis

Dans un contexte concurrentiel et mondialisé, l’industrie a besoin d’optimiser l’ensemble de ses moyens et ressources, qu’ils soient matériels, organisationnels ou humains, par une approche à la fois méthodologique et systémique.

L’ingénieur-e et le gestionnaire industriels contribuent à relever ces challenges dans l’objectif de la recherche de l’excellence et de la pérennité des entreprises.

Perspectives professionnelles

Le-la jeune diplômé-e en ingénierie et gestion industrielles est polyvalent-e, multi-compétent-e et fait preuve de fortes capacités d’adaptation, de synthèse et de communication. Ses connaissances techniques, ses compétences des outils d’optimisation (Lean, 6 sigma, usine 4.0, qualité, supply chain management, etc.), ainsi que son approche économique et humaine lui offriront un grand nombre d’opportunités dans les industries aussi bien locales qu’interna tionales. D’une manière générale, l’ingénieur industriel occupe les fonctions types suivantes :

  • Industrialisation : ingénieur-e procédés, ingénieur-e méthodes
  • Production : ingénieur-e production, ingénieur-e qualité, animateur-trice
    sécurité
  • Support logistique : ingénieur-e logistique, approvisionnement ou achats
    techniques
  • Performance industrielle : ingénieur-e Lean manufacturing et amélioration
    continue