ATTEIGNEZ TOUS LES RECOINS DU MONDE

La HEIG-VD construit un drone ultra-performant pour le transport de nécessités dans les zones difficiles d'accès.

 


Très souvent, le transport de produits vitaux tels que sang, médicaments, défibrillateurs est rendu difficile par les engorgements des routes, le manque d’un système routier fiable - notamment en Afrique, en Asie ou en Amérique du Sud - ou tout simplement par l’absence de réseau routier.  Les alternatives comme les hélicoptères ont un coût élevé et une empreinte écologique importante.


 

Un grand nombre de villes et villages dans le monde sont, pour des raisons historiques, pratiques ou culturelles, proches d’un plan d’eau. UNICEF a récemment lancé plusieurs appels à projets pour des drones permettant le transport de sang et de médicaments parmi les nombreuses îles de l’archipel du Vuanatu dans l’océan Pacifique ou plus récemment lors des inondations au Malawi. La Banque Mondiale a également réuni en Tanzanie tous les grands constructeurs de drones du monde pour organiser le Lake Victoria Challenge, destiné au transport de soins médicaux au-dessus du lac.


Mais les drones conventionnels sont connus pour leur autonomie limitée et leur grande consommation d’énergie lors du transport de charges lourdes.

Le projet HES-SO DRhône vise à répondre à ces questions grâce à un aéronef autonome capable de transporter des charges importantes avec une moindre consommation et à grande vitesse, en volant à faible altitude au-dessus d’un plan d’eau, afin d’économiser de l’énergie grâce à l’effet de sol. 

Ce projet interdisciplinaire réunit la Haute école du paysage, d'ingénierie et d'architecture de Genève (HEPIA), la HES-SO VALAIS-WALLIS, la Haute école d'ingénierie et d'architecture Fribourg (HEIA-FR) et la HEIG-VD. Cette dernière développe des matériaux composites ultra léger et résistants aux impacts, afin d’allier performance et sécurité. En utilisant les mêmes méthodes que dans l’aéronautique, la HEIG-VD développe et prototype également la structure composite de l’aeronef à l’aide d’outils de conception 3D et de simulation numérique par éléments finis, pour optimiser les performances de l’appareil et l’alléger au maximum pour gagner en autonomie.

Le dispositif, actuellement en cours de développement, permettra de démontrer la faisabilité du transport d’une poche de sang pour une mission de secours rapide en vol autonome. Ces développements serviront à définir les matériaux et la structure optimale de ce nouveau genre de drones. 

Ce prototype offrira l’opportunité de démontrer concrètement les avantages du vol dans l’effet de sol afin d’ouvrir la voie vers les drones du futur, plus économes, adaptés à l’humanitaire, et à moindre impact environnemental.


Nos partenaires

 

Haute école du paysage, d'ingénierie et d'architecture de Genève (HEPIA)

Contact : Prof. Flavio Noca 
En savoir plus

HES-SO VALAIS-WALLIS

Contact : Prof. Fariba Moghaddam 
En savoir plus 

Haute école d'ingénierie et d'architecture Fribourg (HEIA-FR)

Contact : Claudio Panizza 
En savoir plus

Drhone

Institut impliqué


Institut de Conception, Matériaux, Emballage & Conditionnement (COMATEC)

> Machines et Conception
> Matériaux et essais de matériaux 
> Emballage et Conditionnement 
> Nanosciences appliquées 

En savoir plus

Contact : 

Prof. Joël Cugnoni
Spécialiste en structures composites
Institut COMATEC
joel.cugnoni@heig-vd.ch  ; +41 24 557 64 20

Prof. Jean-Pascal Reymondin 
Directeur de l'Institut COMATEC
jean-pascal.reymondin@heig-vd.ch  ; +41 24 557 63 36