Robot ROWA®

Identification des impacts de l’implantation d’un robot pour la gestion des médicaments d’une pharmacie hospitalière dans le but de mesurer les gains et les coûts directs et indirects pour l’hôpital et ses équipes.

Les pharmacies hospitalières gèrent des médicaments et des dispositifs médicaux représentant 15 à 20% des coûts d’exploitation des hôpitaux.

L’implantation de robot de gestion des stocks et de dispensation des médicaments aux services de soins doit permettre d’optimiser cette gestion d’un point de vue financier, mais également dans le but d’améliorer la sécurité des patients grâce à :

  • l’amélioration de la traçabilité des produits ;
  • la réduction du risque de produits périmés ;
  • l’optimisation des stocks et la réduction des risques de ruptures.

Cette approche a également un impact sur l’organisation et les RH des pharmacies hospitalières dans la mesure où elle permet de transférer la charge de travail du personnel de la pharmacie (pharmaciens, préparateurs en pharmacie, magasiniers, etc.) vers des activités à plus forte valeur ajoutée.

Cependant, compte tenu des coûts directs de tels équipements (environ 220 K€) et indirects au travers de la gestion du projet et des équipements connexes nécessaires (également environ 220 K€), les hôpitaux peuvent être réticents quant à l’opportunité d’investir.

Grâce aux résultats de notre étude sur l’implantation du robot ROWA au sein de la pharmacie du Groupe Hospitalier de la région de Mulhouse et Sud Alsace, nous avons pu quantifier les impacts d’un tel robot dans le contexte précis de cet établissement, mais également généraliser les résultats obtenus.

Principaux résultats :

A activité constante, le robot permettait de :

  1. Réduire de 7.2% la valeur du stock (représentant une réduction de près de 285 K€), réduisant significativement les besoins en trésorerie de la pharmacie.
  2. Réduire de 25% le temps consacré par le personnel à la dispensation, générant ainsi une économie directe (environ 47 K€) ou permettant une réaffectation du personnel à d’autres tâches.
  3. Optimiser les espaces de stockage de manière significative, conduisant à une économie directe (environ 5 K€) ou à bien une réutilisation des surfaces pour d’autres activités.