Smapshot est une plateforme participative permettant de géolocaliser des images en 3 dimensions. Plus de 250’000 images ont déjà été géoréférencées grâce à 1'000 volontaires. Les images intégrées dans la plateforme sont des images historiques à valeur paysagère qui peuvent être par exemple utilisées pour l’analyse du développement urbain et paysager, le suivi de catastrophes naturelles ou des impacts du changement climatique.
Image d'illustration du projet

Description

Les photographies sont positionnées manuellement sur un globe terrestre virtuel. Des volontaires aident les archivistes à retrouver la position des photographies et celle du photographe de l’époque. Les images géoréférencées sont ensuite à disposition des citoyens et des chercheurs pour analyser les évolutions urbaines et paysagères, les impacts du changement climatique, etc. Le projet propose une interface originale pour remonter le temps à partir d’images d’archives. Les collections disponibles peuvent remonter à la fin du 19ème siècle avec une très haute résolution. Une interface spécialisée permet aux volontaires d’aligner les images avec le globe virtuel et ainsi de les géolocaliser. Une fois la photographie positionnée dans l’espace, un mécanisme d’extraction automatisé permet d’enrichir les bases de données archivistiques avec une liste de toponymes visibles sur la photographie. Smapshot est un projet maintenu par le groupe Mediamaps de la HEIG-VD, avec les contributions du Media Engineering Insititute et de l’Institut d’ingénierie du territoire. Il a été soutenu financièrement par la fondation Hasler et le pour-cent culturel Migros. Il contient des collections suisses (EPFL, bibliothèque de l’ETHZ, Archives cantonales vaudoises, etc.), autrichiennes (Voralberg) et brésiliennes (imagineRio) grâce à un financement de la fondation Getty piloté par la Rice University de Houston au Texas.

Site projet

Équipe

Partenaires