screen-shot-2013-10-23-at-10-28-57-amStalker - Les Short Stalks

Les étudiants de deuxième année en ingénierie des médias de la HEIG-VD présentent sous ce titre une série de courts-métrages. 
Les "tableaux mouvants" de ce dispositif interpellent leurs spectateurs sur les motivations et les désirs qui les font avancer sur le chemin de leur vie. Ils nous questionnent sur notre rapport aux autres, sur notre posture face au monde complexe et contradictoire dans lequel nous évoluons.

Dans cet exercice individuel, chaque étudiant s'est fait auteur-réalisateur et a constitué une équipe de production autour de son projet personnel de court-métrage. Le dispositif de présentation est issu d’un travail de groupe qui a impliqué l’ensemble de la classe. 

Chaque étudiant a été invité à s' exprimer sur son rapport à la "Chambre des désirs" et à le formuler dans un « tableau mouvant », court-métrage qui porte son propos.

Les tableaux sont construits pour illustrer une idée, ils mettent leurs spectateurs dans une posture d’attente propice à la réflexion, ils dessinent le fond visuel sur lequel peut s’exprimer un questionnement, un propos. C’est là que réside la plus grande difficulté de cet exercice : créer une mise en scène qui découle du propos qu’elle veut transmettre, dans laquelle les objets, les paysages, les acteurs portent l'intention, le message de l’auteur. 

L’ambiance visuelle recherchée renvoie à celle de la Zone, au sens où l’entendait Tarkovski : un espace de méditation où l’on est confronté à soi-même, un lieu sans attache explicite avec le passé ou le présent. Un endroit, comme dit Rashit Saffiouline, qui permet de redevenir soi-même, de retrouver l'honnêteté, de s’entretenir avec la création ou ce quelque chose qui dépasse notre entendement. 

Ces tableaux mouvants ont été réalisés dans le cadre des cours audio-visuels encadrés par Dominique Bürki, professeur. Ils sont présentés ici : stalker.comem.ch, 14 étudiants ont participé à cet atelier, leurs notes d'intention sont reproduites ci-dessous.

Le Deserteur

de Louis Alleman

La chambre des désirs représente un moyen de me libérer de la société et de fuir mes responsabilités. Le regard et l'influence des autres sont les principales barrières qui m’empêchent d’accéder à ce désir. Me soustraire à mes obligations est, en quelque sorte, une désertion que j’ai choisi de représenter par le biais d’un soldat abandonnant son poste durant la guerre. 

Regarder la vidéo

Le consommateur

de Jérôme Clot

Le thème que j’ai voulu explorer dans ce film est le lien entre notre consommation et les désirs qui animent notre existence. Ceux-ci reflètent les souhaits de notre âme. Dans Stalker, la spiritualité tient une place prépondérante. J'aborde ici la consommation qui fait perdre à l'individu cette spiritualité et le prive peu à peu de sa véritable identité. Toutes les envies qu'avait le consommateur sont matérialisées et amassées dans une chambre des désirs qui n'a plus de raison d'exister.

Regarder la vidéo

Renouveau

d’Anthony Da Silva

Étant un grand fan de science-fiction et portant un regard plutôt négatif sur le mode de fonctionnement de la société actuelle, j'ai voulu mettre en scène une apocalypse. Ce film montre le désir d’une reconstruction d’un monde nouveau, après sa destruction.

Regarder la vidéo

Sprayer

de Mickael Justo

Il est essentiel de pouvoir s’exprimer au travers de l’art. L'artiste est reconnu grâce à sa signature et son travail manifeste ses émotions. Peu importe le lieu ou la façon dont l’auteur s'exprime, il laisse une empreinte sur son passage. Mon désir est celui de déposer une marque quelque part pour m’extérioriser et exister.

Regarder la vidéo

Pardon

de Marine Lemonis

Le désir que je souhaite mettre en scène au travers de ce film est celui d’oser demander pardon à quelqu’un qui m’est cher. Pendant longtemps le poids de la culpabilité, le manque de confiance en moi et la peur des conséquences de mes erreurs passées sur le présent m’en ont empêchée. Pourtant, oser demander pardon me permettra d’espérer un nouveau départ.

Regarder la vidéo

En quête de liberté

de Miranda Martinet

Mon désir est d’être libre des contraintes bureaucratiques pour pouvoir profiter pleinement de ma vie. Malheureusement, celui-ci est difficilement atteignable dans une société codifiée telle que la nôtre, dans laquelle la paperasse est inévitable. Sur le plan personnel, cette liberté serait un épanouissement alors qu’à l’inverse, si chacun pouvait se défaire de ces barrières, la société deviendrait chaotique. C’est pourquoi ce désir doit être pesé et rester un idéal à atteindre.

Regarder la vidéo

Proceed

de Christophe Merckle

Avons-nous vraiment besoin d’une chambre des désirs? Une telle salle n'offre que la possibilité de minimiser l’effort à fournir pour réaliser son rêve. Lorsque celui-ci est accompli, nous ne prenons pas le temps de l’apprécier pleinement et pensons déjà au désir suivant, c’est un vrai cercle vicieux. Dans ce film, je souhaite montrer l'inverse, c’est-à-dire que nous devons travailler dur pour réaliser nos propres désirs. Même si pour les accomplir nous essuyons parfois des échecs, nous ne devrions pas pour autant nous reposer sur une chambre mystérieuse. Au contraire, nous devons prendre notre destin en main de toutes nos forces.

Regarder la vidéo

L’essentiel

de Frédéric Montet

Aujourd’hui l’heure est à la démesure: la surconsommation, la charge de travail, le besoin constant de matériel, la mise en place de processus toujours plus compliqués pour réaliser des tâches élémentaires, et bien d'autres. Nous perdons peu à peu toute notion de ce qui nous est vraiment essentiel, notamment le bonheur, le partage et le respect. Avec ce film, je désire que le spectateur se questionne à propos des éléments fondamentaux qui l’entourent.

Regarder la vidéo

Oser

de Noémie Sandoz

Ma réflexion est partie du désir d’être libre. Une des barrières à ce souhait est le regard des autres. Mon souhait est donc de les ignorer pour m’affranchir de toutes contraintes afin de pouvoir faire ce que je veux. Dans ce film, je représente mon idée par un acte simple auquel nous avons tous déjà été confrontés.

Regarder la vidéo

Départ imminent

de Louisa Freymond

La chambre des désirs m'a semblé superflue, dans la mesure où je me suis toujours donné les moyens de réaliser ce que je souhaitais, peu importe les conséquences en découlant. Pour ce film, j'ai souhaité mettre en scène un moment-clé de ma vie et représentatif de mon message. Quitter son pays pour s'installer à l'étranger est une décision à prendre, mais quitter ses proches en est le prix.

Regarder la vidéo

Open the bottle

de Jonas Oesch

Les journées d’été nous permettent de nous installer dans un état de bien-être et de plénitude. C’est dans ces moments que nous nous sentons le plus serein et que notre esprit peut s’ouvrir à toutes les possibilités et toutes les alternatives qui se présentent dans notre vie. Au travers de ce film, j’ai essayé d’exposer ce sentiment en laissant le choix à chacun d’agir ou pas.

Regarder la vidéo

Soeurette

de Flavien Knuchel

La chambre des désirs représente pour moi le sacrifice que l’on est prêt à faire pour obtenir quelque chose ou réaliser un rêve. Je rejette le capitalisme moderne et ses valeurs. Un de mes fantasmes est de quitter le système pour vivre en autarcie et en harmonie avec la nature. C’est pourquoi, j'ai mis en scène ce désir utopique et les sacrifices que demande son accomplissement.

Regarder la vidéo

Un faux désir de passion

d’Andréane Mercier

Découvrir sa passion. Oui, mais comment faire quand il s'agit d'un empêchement intérieur ? La seule façon d'y parvenir est d'entreprendre une profonde réflexion personnelle. Au premier abord, je voulais trouver ma véritable passion dans la vie. Mais, en travaillant sur ce film, j’ai compris que je n’étais pas plus épanouie en me limitant à une seule activité m’emprisonnant et me dévorant.

Regarder la vidéo